Miniature d'une photographie de l'artothèque Pousse Cailloux à Roquefort des Corbières

Noémi Valdelièvre

Agent artistique

Depuis 2013, je suis en charge de la diffusion des lithographies de Pousse Caillou par le biais d'expositions, foires ou salons ;  je me déplace aussi en France pour des rencontres lors de ventes privées organisées avec des particuliers.

Parcours avec Pousse Caillou

J’ai grandi dans l’univers de l’atelier POUSSE CAILLOU, à Paris puis dans le sud.

Les artistes venaient et revenaient, Mathias Spescha avec sa 504 bleue, Holley Chirot qui allait se promener au cimetière, Le Yaouanc qui mangeait des pommes et des gousses d’ail, certains ne parlaient pas un mot de français, comme Kjell Nupen ou Ken Buschnell et Helen Gilbert qui venaient chaque été. J’ai commencé à apprendre l’anglais avec eux.

Les relations étaient en général amicales, plus ou moins proches (jusqu’à Patrick Loste qui ouvrait la porte de ma chambre d’ado, pour me réveiller en fanfare et partir en rigolant) mais le souvenir global que je garde de ce lieu, c’est l’amitié, les repas partagés simplement et joyeusement.

Au cours de mon adolescence, on me demandait souvent « tes parents dont un beau métier, tu vas faire pareil ?». Pour moi qui rêvais de voyager, il n’en était pas question, et ce village de 500 habitants n’était pas mon projet. Pourtant, après un parcours professionnel dans le tourisme et la culture, c’était le bon moment pour moi de boucler cette boucle, cela faisait sens : de retour après plusieurs années en Inde, je m’installais dans le sud de la France sans projet professionnel précis. Revenir à cet environnement familier, retrouver l’atelier, les lithos, les choses se sont faites simplement. Il ne s’agissait pas de reprendre l’activité puisque l’atelier ne fonctionnait plus depuis le décès de mon père et que les machines étaient dans différents ateliers. Mais le fonds d’œuvres était fantastique, il n’y avait « plus qu’à ».

image

Noémi Valdelièvre

La renaissance de Pousse Caillou

Après un inventaire des lithographies sagement restées dans les tiroirs de Roquefort, ça s’est imposé : Pousse Caillou allait reprendre vie. Le papier n’est pas éternel, il fallait ressortir ces œuvres et les diffuser. Ça s’est fait, d’abord avec une artothèque sous forme associative, puis en créant Novart, une société pour reprendre une activité commerciale de vente de lithographies. Des centaines d’œuvres du format carte jusqu’au 120x160cm, un vrai trésor laissé par mon père, Luc Valdelièvre, décédé fin 1999 et ma mère qui ne souhaitait pas continuer l’activité.

Image
Image

40ème anniversaire de l'atelier Pousse Caillou

Expositions, salons, rencontres, mon activité s’est diversifiée au fil du temps et des rencontres. En 2018 j’ai organisé un circuit d’expos et rencontres pour les 40 ans de Pousse Caillou : des galeries, ateliers et institutions entre Narbonne et Perpignan ont participé et Patrick Loste a créé une lithographie pour l’occasion, aux Ateliers de la Maison du Roy à Sigean (Pierre Robinault a commencé la litho à Pousse Caillou pour installer son atelier dans un village voisin, jusqu’à sa retraite en 2020), un beau cadeau de leur part pour me permettre de financer le projet. Une belle réussite et surtout pour moi la joie de célébrer cette aventure.

Lithographie de Patrick Loste créée à l’occasion des 40 ans de l'atelier Pousse Caillou - Lithographie imprimée aux Ateliers de la Maison du Roy à Sigean

Lithographie de Patrick Loste en 2018, pour les 40 ans de Pousse Caillou

Ventes en ligne et lieux d'exposition

Le temps des confinements m’a amenée à développer de nouveaux marchés en ligne, notamment avec des maisons de ventes aux enchères, en Suisse et dans les pays scandinaves, friands de certains artistes du fonds Pousse Caillou.

Ventes aux enchères des lithographies d'art de l'atelier Pousse Caillou, Galerie Germann Zürich

Ventes aux encheres, Galerie Germann Zürich

Fin 2021, le local de l’atelier à Roquefort des Corbières a été vendu, les œuvres ont donc été déménagées.

Félix Valdelièvre, mon frère, est sculpteur sur métal. Il vit à Cases de Pène, près de Perpignan et a acheté, il y a quelques années, une gare désaffectée pour en faire un atelier de sculpture spacieux et adapté à son travail. Début 2022 il a commencé à y travailler et une partie "salle d’exposition" est en cours d’installation, des projets communs pourront y prendre forme…

Atelier de sculpture sur métal de Félix Valdelièvre, sculpteur à Cases de Pène - Ancienne gare de Cases-de-Pène

Atelier de sculpture sur métal de Félix Valdelièvre à Cases de Pène

Pierre Robinault et Félix Valdelièvre à l'atelier Pousse Caillou - 1991

Pierre Robinault et Félix Valdelièvre à l'atelier Pousse Caillou - 1991